• Les poêles au pétrole design et déco

    Poele-a-petrole1.jpgLe poêle à pétrole est un moyen rapide de chauffer une pièce. En quelques minutes, votre pièce peut gagner de nombreux degrés. Par contre ce moyen de chauffe n’est pas sans danger. En effet, il s’agit bien de combustion de pétrole dans une pièce qui sera ne serait-ce que quelques heures totalement fermée. Il n’est pas envisageable de laisser ouvert alors que ce que l’on cherche c’est à chauffer une pièce.

    Par conséquent, utiliser un poêle à pétrole c’est laisser l’éventualité de dégager du monoxyde de carbone, c’est également développer le risque de brulures. Afin de pallier à ces problèmes qui pourraient apparaitre il est nécessaire de respecter certaines règles simples. Tout d’abord, il est à noter que le poêle à pétrole n’a pas de conduit de fumée comme peuvent l’avoir le poêle à fioul ou encore une cheminée. Il va donc dégager directement dans la pièce la chaleur de manière totale mais aussi dans des cas extrêmes le monoxyde de carbone. Il faut dans la mesure du possible s’équiper en détecteur de monoxyde de carbone. Pour les utilisateurs qui ont des enfants, il faut s’assurer que le poêle à pétrole dispose d’un dispositif de refroidissement. Enfin il est impératif d’aérer souvent les pièces.

    Il existe trois types de poêles à pétrole :

    • simple combustion qui est un chauffage à flux laminaire. La chaleur est produite par des rayons infrarouges pour partie et le reste par convection.

    • double combustion avec la présence de deux chambres à combustion. Il n’y a pas d’émanations de monoxyde de carbone car tout le liquide se consume par l’intensité de la chaleur.

    • Injection électronique basé sur un système de soufflerie il permet une répartition optimale de la chaleur avec la programmation de la température.

  • Les poêles au bioéthanol c'est déco

    cheminee-ethanol.jpg

    2.jpgLes poêles au bioéthanol s’utilisent de la même manière qu’un poêle à pétrole sauf que c'est plus déco comme chauffage. Par contre la combustion ne va pas lâcher de fumées. Le combustible ( le bioéthanol) est issu de la fermentation de sucres de végétaux. Ces sucres sont contenus dans les végétaux tels que le blé, le mais ou encore la betterave. Le bioéthanol est donc une énergie renouvelable qui semble inépuisable contrairement au chauffage fioul, pétrole. Le poêle au bioéthanol va fonctionner sans conduit de cheminée puisqu’il n’y a pas de fumée rejetée.

    1.jpg

    Il offre la possibilité d’avoir tout le confort apporté par une cheminée sans en avoir les inconvénients. Le poêle à bioéthanol permet ainsi de profiter d’un véritable feu avec des flammes mais sans le conduit, sans les ramonages et enfin sans les fumées, les odeurs ou encore les cendres ou la poussière. Ces avantages nombreux font de lui un succès commercial important. Son côté pratique et confortable lui ont permis d’avoir de nombreux amateurs tant des particuliers que des professionnels notamment des résidences hôtelières.

    Les poêles au bioéthanol vont consommer lors d’un usage régulier environ vingt litres de bioéthanol par mois. Leurs forces résident dans le fait qu’ils sont immédiatement utilisables puis qu’après le démarrage, les flammes vont atteindre une trentaine de centimètres. Les flammes vont devenir rapidement oranges pour prendre la couleur et la forme des flammes produites par un feu de cheminée.

    4.jpgLes poêles au bioéthanol vont pouvoir être posés n’ importe où et ce de manière très rapide. Ils pourront être suspendus à un mur comme cela est fait pour les télévisions à écran plat en fonction de la taille des flammes et du modèle de poêle. Ils sont de véritables objets de décoration.